Papier à base de calcaire – Stone Paper – Fabrication et propriété de cet ersatz de papier écologique

On pourrait penser que la pierre et le papier n’ont rien à voir ensemble. Depuis qu’on a joué quand on était enfant à des jeux de « ciseaux, pierre, papier » où la pierre et le papier étaient antagonistes, des choses ont toutefois changé. Le papier de pierre est un matériau innovant qui, en raison de ses propriétés, peut remplacer le papier traditionnel et même le plastique en tant qu’alternative écologique pour de nombreuses applications. Le papier issu de pierre est un produit de substitution fabriqué de manière durable.

Le terme de « papier » peut éventuellement porter à erreur dans ce contexte car on rattache le papier aux arbres, au bois et à la cellulose. Le Stone Paper, appelé aussi Rock Paper, désignant le produit à base de poudre de calcaire, est par contre produit sans aucune cellulose ! En résumé : Le papier de pierre n’est pas du papier mais est composé à 80 % de papier de pierre et à 20 % d’additifs. Pour être correct, il faudrait donc dire que cette variante de papier préservant les arbres est similaire à du papier. Une contribution informative a été publiée par SWR : Le secret du papier de pierre : Pas d’abattage d’arbres, pas de consommation d’eau potable

Le papier de pierre est fabriqué à partir de calcaire réduit en poudre (carbonate de calcium). Cette variété de papier résiste mieux à la déchirure que le papier traditionnel dès de faibles grammages et est très solide. Ce matériau peu inflammable résiste aussi à l’eau. Comme sa fabrication ne nécessite ni de fibres de bois ni d’eau, le papier de pierre est un matériau durable et écologique. Il séduit également par son toucher fin et velouté. Du fait de sa stabilité, on peut aussi l’appeler carton de pierre.

Cradle-to-cradle : Seulement deux ingrédients pour faire un produit de substitution durable

Le carbonate de calcium (CaCo3) est une matière première présente à l’état naturel qui est disponible en quantités pratiquement inépuisables. La poudre de calcaire utilisée pour la production de papier de pierre est en général un déchet de carrières. Il n’est donc pas nécessaire de l’extraire spécialement mais les déchets de carrières peuvent ainsi être transformés directement suivant le principe du cradle-to-cradle*. Le HD-PE (polyéthylène à haute densité) écologique qui représente un cinquième de la poudre minérale ainsi obtenue est également un produit de déchets qui est recyclé judicieusement dans le papier de pierre. Le HDPE sert de liant et donne sa résistance à ce matériau similaire à du papier. Ce plastique thermoplastique organique peut par exemple être fabriqué à partir de déchets de canne à sucre.

Le produit de substitution est ainsi composé à 80 % de poudre de pierre et à 20 % de plastique organique. Ces deux matériaux sont mélangés et comprimés ensemble à haute pression puis transformés en bandes de papier. Dans le procédé de fabrication breveté, on n’utilise pas d’agents de blanchiment, d’acides, de bases et de produits chimiques fluorescents et aucun arbre n’est abattu. Le besoin en énergie n’est que de la moitié par rapport à la production de papier traditionnel à partir de cellulose. Comme pour le papier fibreux frais, la transformation ne génère pas de résidus ni de déchets. Le « papier » de pierre prend ainsi un rôle de plus en plus important en tant qu’alternative durable, même pour la fabrication d’articles publicitaires.

Le Stone Paper a été mis au point dès la fin des années 90 en Extrême-Orient ou il continue à être produit actuellement. Cet ersatz de papier est déjà très répandu en Asie et aux USA. En Allemagne, la distribution et l’utilisation de ce matériau miracle sont encore très récentes mais il devient de plus en plus populaire, surtout sous la forme du sac écologique !

n cas d’exposition de longue durée au soleil, le papier de pierre se dissout « dans l’air »

Si le matériau reste exposé en permanence au soleil, le processus de décomposition naturelle commence. Au bout de quelques mois d’exposition au soleil et aux intempéries, le Rich Mineral Paper, autre nom donné à ce produit en raison de son origine, est entièrement dissous. Il tombe pour ainsi dire en poussière. Le papier de pierre n’est donc pas adapté pour être utilisé exclusivement à l’extérieur.

À partir de 65 °C, il se déforme – c’est une autre raison pour laquelle le matériau ne doit pas rester en plein soleil. Par contre, il résiste sans problème à des températures allant jusqu’à -40 °C et peut donc très bien être utilisé dans des entrepôts frigorifiques ou lors d’expéditions polaires.

En effet, le Stone Paper, comparativement au papier traditionnel, est produit sans cellulose. Tandis que, pour fabriquer des sacs en tissu de coton, il faut d’énormes quantités d’eau, la production de papier de pierre se passe totalement d’eau. De plus, si les sacs en plastique polluent les mers pendant des siècles, le papier de pierre se décompose au bout de quelques mois sous le rayonnement solaire.

Le Rock Paper offre des possibilités d’utilisation diversifiées

L’utilisation classique du papier écologique est le sac, un moyen publicitaire idéal pour les entreprises conscientes de l’environnement. De plus, ce papier sans cellulose convient aussi pour la production d’innombrables autres produits en raison de ses multiples qualités. On compte parmi ceux-ci les coffrets cadeaux, les cartes à jouer, les calendriers, le papier à lettres, les blocs-notes, les posters et les affiches.

Le papier de pierre peut naturellement aussi être imprimé. L’impression offset et aux UV sont adaptés pour ce faire. Pour l’imprimer, il faut même moins d’encre que sur des autres matériaux. Comme il est pratiquement dénué de fibres, les images sont extrêmement nettes. Les imprimantes à jet d’encre et les imprimantes laser conviennent moins bien pour le Stone Paper et cela dépend énormément de l’imprimante. Ces dernières dégagent souvent trop de chaleur, ce qui déforme le papier. Avec les imprimantes à jet d’encre, il est possible que le papier spécial absorbe l’encre comme un buvard.

Il est naturellement possible aussi d’écrire sur ce papier écologique avec un stylo ou un crayon. La sensation d’écriture est alors totalement nouvelle car le papier est plus fin que du papier traditionnel. Le crayon oscille quasiment sur la surface veloutée. Si du liquide tombe sur la feuille, on peut simplement la rincer sous l’eau, la faire sécher et récrire dessus. Les taches de café, c’était hier.

Avantage du papier de pierre par rapport aux autres matériaux d’emballage

Caractéristiques Papier de pierre Plastique Papier Tissu
Imperméable
Imprimable
Sans bois
Indéchirable
Fabrication durable

Le Stone paper (également : stonepaper) présente de nombreux avantages par rapport aux autres matériaux d’emballage et matières de base pour produits publicitaires.

En comparaison directe avec le sac en papier, l’avantage de ce matériau moderne est prouvé de manière impressionnante par des chiffres :

Pour la fabrication de 1 000 sacs en papier de pierre

…on évite de consommer 45 m³ de bois (sans l’écorce et les racines) – ce qui représente environ une surface de planches de 1 600 m² (5,63 m³ par arbre x 20 arbres pour 1 tonnes de papier

…on économise, pour le traitement du bois : de l’oxyde de chlore ou de l’ozone, de l’acide péroxyacétique et du peroxyde d’hydrogène (en fonction de l’exploitation)

La consommation de bois par tête est actuellement de 250 kg par an en Allemagne.

Le bilan de la consommation d’eau est tout aussi satisfaisant : 60 000 litres de cette précieuse ressource sont nécessaires pour 1 tonne de papier traditionnel – pour seulement 1 000 sacs d’un poids total d’environ 400 kg, ceci correspond à une économie de 24 000 litres d’eau !

* cradle-to-cradle = du berceau au berceau (contrairement à cradle-to-grave = du berceau au tombeau)

Nous sommes à votre disposition pour vous envoyer des échantillons de nos produits et notre équipe se tient prête à répondre à vos questions. Commander des sacs écologiques en papier de pierre directement ici.